Recherches avancées

Lundi 23 Octobre 2017




Newsletter

Vue 2048 fois   Dernière vue il y a: 5mn 12s  || Partager:   Share

Erreur Cette annonce est expirée ; elle n'est affichée qu'à titre d'information!

Consultant /Expert - Etude de HEA en milieu urbain (# 7007)

(Publiée le: 13 octobre 2017 à 10:06:40)

Save the Children
Consultation
19-10-2017
Expirée depuis 4 jour(s)

Consultation
Diffa (Niger)
BAC+5
Agroéconomie - Sociologie - Economie...
Non précisé


- Consultez les annonces par SMS en envoyant JOB au 6666 (seulement sur Moov actuellement)
- Recevoir les alertes via WhatsApp 1. Ajouter le +22790990330 dans vos contacts 2. Envoyer le mot-clé #Abo# suivi de votre nom (Ex.: #Abo#Sani) au +22790990330 via WhatsApp.


TERMES DE REFERENCE

Profil de moyens d’existence des ménages hôtes et déplacés dans la ville de Diffa (Niger)

 

1 - Contexte et justification

Depuis plusieurs années, les pays frontaliers du bassin de Lac Tchad sont confrontés à des crises humanitaires engendrées principalement par les effets négatifs des phénomènes naturels et des crises sécuritaires. La persistance de ces dernières a entraîné d’importants déplacements forcés de populations tant transfrontaliers qu’à l’intérieur de chaque pays. Au Niger, ces déplacements sont majoritairement concentrés au niveau de la région de Diffa, située au Sud-Est du pays. En plus de la population de base qui est plus de 700 000 habitants en 2017, la Direction Régionale de l’Etat Civil, de la Migration et des Réfugiés a recensé dans cette région 127 300 déplacées internes, 106 100 réfugiées et 14 500 retournées nigériens. Les attaques menées par Boko Haram de part et d’autre de la frontière avec le Nigéria et le Tchad continuent de présenter une menace sécuritaire pour ces populations. L’accroissement du nombre de personnes dans la région a provoqué une augmentation significative de la vulnérabilité des ménages hôtes et déplacés, notamment en termes de pauvreté, de sécurité alimentaire, moyens d’existence et nutritionnelle. Ainsi, les déficits de productions agricoles et pastorales, la crise sécuritaire et son impact sur l’économie locale conduisent à une insécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages hôtes et déplacés. Cette situation risque de perdurer à cause de la persistance du conflit Boko Haram qui continue de perturber les principaux moyens de subsistance de ces populations (FEWS NET, 2017). Dans ce contexte, les besoins humanitaires demeurent immenses notamment dans le domaine de la sécurité alimentaire et de protection des moyens d’existence des populations dans la région.

Pour contribuer aux efforts de l’Etat du Niger dans la prévention et la gestion de cette situation sécuritaire surtout pour répondre aux besoins alimentaires des populations rendues vulnérables, plusieurs acteurs humanitaires dont l’ONG internationale Save The Children interviennent dans la région. Cependant, malgré un pressant besoin d’informations spécifiques,  au cas par cas,   aucune évaluation de référence en termes d’économie de ménages hôtes et déplacés n’a été jusqu’à présent conduite en utilisant la méthodologie HEA, moins encore celle centrée sur la ville de Diffa.

Jusqu’alors les interventions se basent sur une estimation de panier minimum alimentaire et non alimentaire mais ne différencie pas les ménages hôtes des déplacés. Pourtant, ces besoins pourraient  différer entre ces deux types de ménages. C’est pour toutes les raisons précitées que SAVE The Children à travers ce Projet intitulé « Prévention de l'insécurité alimentaire et nutritionnelle dans les zones vulnérables de la région de Diffa » commandite la présente étude afin de réaliser un profil de moyens d’existence des ménages hôtes et/ou déplacés dans la commune urbaine de Diffa. .

Pour conduire cette étude HEA en milieu urbain, Save the Children prévoit le recrutement d’un consultant/expert disposant d’une expérience solide dans la conduite de HEA en milieu urbain Les résultats de cette analyse permettront à Save the Children et aux autres acteurs et intervenants en matière de sécurité alimentaire et moyens d’existence d’adapter leurs assistances  aux besoins réels des ménages hôtes et déplacés dans la commune urbaine de Diffa. Les mêmes résultats constitueront également un outil de plaidoyer aux acteurs et intervenants dans la région de Diffa pour chercher le financement d’ autres profils HEA complémentaires tels le ciblage, la protection sociale, le relèvement et des actions de développement couvrant la région.    

2 - Objectifs de l’étude

L’objectif général de l’étude HEA permettra à Save the Children, au CC/SAP/PC et à leurs partenaires de développer un système d’analyse de la vulnérabilité alimentaire des ménages en milieu urbain prenant en compte des indicateurs micro économiques adaptés au contexte de la population hôte et les déplacés.

De façon spécifique, à cette étude aura pour but de :

 

1 - Former le personnel-clé de SCI, du CR/PGCA de Diffa et des agences du système des Nations Unies compétentes (PAM et FAO) afin de réaliser une étude permettant une analyse fine du niveau de vulnérabilité alimentaire et de pauvreté dans le contexte urbain;

2 - Obtenir de l’information détaillée sur le milieu urbain de Diffa afin de:

-  Constituer une étude de référence pour le suivi et l’évaluation dans la commune urbaine;

-  Contribuer au développement de la stratégie de réduction de la pauvreté et réponses humanitaires adapte au contexte des populations hôtes et déplacés :

-  Explorer les opportunités locales, notamment pour les ménages les plus vulnérables ;

-  Analyser les besoins essentiels des ménages vulnérables parmi les populations hôtes et déplacées, ainsi que les facteurs de risques auxquels ils font face ;

-  Fournir un avis sur l’orientation technique des politiques locales futures ;

3 - Contribuer à la mise en œuvre du système de surveillance localisé de la vulnérabilité alimentaire des  populations hôtes et déplacées :

-  Revoir et choisir des indicateurs pertinents et mesurables de la vulnérabilité alimentaire

Pour le milieu urbain;

-  Dissémination des résultats, notamment auprès des comités techniques de mise en œuvre des réponses humanitaires, du cadre, et plus largement dans le débat sur l’amélioration des systèmes d’alerte précoce et des réponses en zone urbaine.

4        - Produits attendus

A la fin de cette étude, les résultats suivants sont attendus :

1 - XXX personnes de SCI, du CR/PGCA de Diffa et partenaires ONG, UNs sont formées aux principes généraux de l’AEM en milieu urbain;

 

2 -  Un (1) profil AEM et un (1) rapport d’analyse de la zone urbaine, détaillant l’information sur les besoins des groupes les plus vulnérables de déplacés et de la population hôte et les recommandations pour la mise en œuvre de programme appropriées et de systèmes de surveillance d’indicateurs pertinents et mesurables de la vulnérabilité alimentaire;

 

3-      Les documents préparés sont publiés et disséminés au niveau des acteurs humanitaires et de développement au niveau de la région de Diffa et au niveau national.

     5 - Méthodologie de travail

La méthodologie à utiliser par le Consultant/Expert HEA comportera entre autres les points suivants:

-        Une consultation des données secondaires, 

-        Rencontre avec les autorités de la ville de Diffa,

-        Un zonage de la ville de Diffa,

-        Une identification des quartiers à visiter,

-        Une formation des enquêteurs sur les outils de collecte de données,

-        Une collecte des données primaires auprès des populations hôtes et déplacées et auprès des commerçants,

-        Une analyse (consolidation) des données collectées,

-        Le premier draft du rapport de l’étude devra être transmis à Save the Children pour commentaires, suggestions et recommandations au plus tard une semaine après la fin de  la mission,

-        Le rapport final est à transmettre au plus tard une semaine après la transmission des commentaires, suggestions et recommandations de Save the Children.

6 - Période et durée de la prestation 

La prestation pour cette étude de référence en milieu urbain de Diffa durera au maximum 27 jours répartis comme suit :

1 – Préparation : 2 jours

2 – Jour de voyage : 2 jours

3 – Formation théorique AEM : 5 jours

4 – Collecte des données : 11 jours

5 – Analyse des données : 4 jours

6 – Restitution : 1 jour

7 – Rapport final : 2 jours

La période souhaitée pour conduire cette étude est comprise entre Octobre à Novembre 2017

7 -  Profil du Consultant/ Expert HEA

Un Consultant/Expert HEA  compétent sera mandaté pour conduire cette étude. Il doit disposer des compétences suivantes :

-        Titulaire d’un diplôme universitaire au moins Bac + 5 en agroéconomie, sociologie, économie, statistique, géographie ou tout autre diplôme équivalent,

-        Possédant une grande expérience en HEA en milieu rural et surtout urbain au Niger,

-        Avoir une grande expérience en enquêtes socio-économiques auprès des communautés,

-        Avoir une grande capacité en gestion et en analyse des données qualitatives et quantitatives,

-        Avoir d’excellentes aptitudes interpersonnelles et de communication,

-        Être Apte à accepter les contributions et à recevoir des orientations de plusieurs sources et créer une synthèse nécessaire pour aboutir à des résultats concrets,

-        Être très bien en rédaction des rapports,

-        Être capable de gérer une équipe multidisciplinaire,

-        Être capable de travailler sous pression.

 

8 - Offre technique et financière

La sélection du Consultant/Expert HEA se fera par un comité mis en place à cet effet sous le leadership de la coordination FSL de Save the Children de Niamey. Sur la base des TRDs, le consultant fera une proposition technique et financière. La proposition technique comprendra la note sur la compréhension des termes de références et une description de la méthodologie pour conduire l’étude y compris un calendrier détaillé de mise en œuvre. La proposition financière comprendra, outre les honoraires et perdiem du consultant, tous les autres coûts relatifs liés à la prestation.

 


Voir les Conditions ci-dessous

Conditions:

Dispositions finales :
Les candidats intéressés doivent exclusivement envoyer, une seule fois, leurs dossiers (Offres technique & financière) par courrier électronique en faisant mention de la consultation “ETUDE HEA URBAIN DIFFA” en objet du mail à notre adresse : Sciniger.Recruitment@savethechildren.org au plus tard  le 19 Octobre 2017 à 18H00  (GMT+1).

  1. Aucune candidature physique ne sera acceptée

NB : Save the Children encourage les candidatures féminines et celles des personnes en situation d’handicap

FR : Il est porté à la connaissance des candidats que Save the Children International ne demande aucun paiement, ni frais durant tout le processus de recrutement. Toute demande allant dans ce sens doit être immédiatement signalée car contraire aux valeurs et pratiques de notre organisation.

EN: Applicants are advised that Save the Children International does not require any payment or expense during the entire recruitment process. Any request in this direction should be immediately reported as contrary to the values and practices of our organization.

Contacter:

Bureau Save The Children

Courriel:

Sciniger.Recruitment@savethechildren.org

Bureau Save The Children
Sciniger.Recruitment@savethechildren.org
Du même recruteur: Save the Children
ENQUETE LQAS pour le projet ECHO

Accueil ImprimerEnvoyer à un ami

A la Une:
Assurez une plus grande visibilité à votre offre ici